Traversée mouvementée

Un matin d’hiver dans le quartier d’Arashiyama à Kyoto. La neige tombe et redouble maintenant d’intensité. Il y a ce pont, le Togestukyo, véritable emblème des environs depuis des siècles. Et puis il y a[…]

La neige n’arrange pas tout le monde

Quand les photographes se lèvent aux aurores pour capturer les plus belles scènes de Kyoto sous un manteau neigeux, d’autres au contraire sont chargés de la retirer avant l’arrivée des visiteurs ! Evidemment, puisque même[…]

Compression ferroviaire

J’aime beaucoup avoir un téléobjectif (un gros zoom dirons certains), cela permet de voir et de photographier loin bien sûr mais j’adore surtout la compression des plans que cela apporte. Une rue avec plein d’enseignes,[…]

Magistrale !

Arashiyama et sa forêt de bambous, les deux sont clairement indissociables et visiter le quartier signifie obligatoirement faire un passage par la bambouseraie, qui est l’un des sites les plus fantasmés de tout Kyoto. Elle[…]

L’oeil

Un des grands classiques quand on photographie les bambous, c’est de pointer l’appareil vers les feuillages. S’en dégage cette impression de grandeur avec le tronc au premier plan qui s’élève infiniment pour tutoyer le ciel.[…]

Le jardin qui ne déçoit jamais

L’automne est une saison fantastique au Japon, vous le savez sans doute. Les feuilles des arbres changent de couleurs, notamment celles des érables et des ginkos. Les teintes sont jaunes, oranges et rouges, c’est presque[…]

What else ?!

Quand on a en face de soit l’une des plus belles vue du Kyoto traditionnel, avec un petit manteau neigeux et le ciel doux du lever de soleil, faut-il rajouter quelque chose ? Je crois[…]