Menu

Découvrez Gokan Mag, le Japon des 5 sens

Scroll

En 2020, un nouveau magazine consacré au Japon a vu le jour ! Si vous n’en avez pas encore entendu parlé, voici de quoi reprendre le train en cours en marche ! C’est parti pour l’aventure !

De quoi parle-t’on ?

Alors en fait, GokanMag est ce qu’on pourrait appeler un mook. Pour faire simple, c’est la contraction de magazine et de book ! Ce n’est donc, ni une revue, ni un livre. C’est la fusion ou le juste milieu entre les deux ! Un contenu proche du premier, avec la finition du deuxième ! C’est la vision d’un bel objet destiné à rester dans votre bibliothèque. Maintenant, histoire de ne pas se prendre la tête, restons sur l’appellation de magazine !

Quant à Gokan, c’est un terme qui sonne bien, mais qui a aussi du sens ! Composé des kanjis 五 (go) et 感 (kan), ils signifient respectivement « cinq » et « sens » ! Gokan Mag s’engage donc à faire ressentir à ses lecteurs un Japon méconnu, et ce au travers de reportages originaux invitant à une expérience des 5 sens.

Le concept Gokan Mag et son équipe

Il est le fruit de l’imagination de David Michaud, photographe, reporter et auteur français au Japon depuis 2007. Autour de lui, vous retrouvez une équipe de collaborateurs chevronnés, celle des Japon Safari. Concept novateur de visites guidées, hors des sentiers battus, et précurseur en la matière ! De fait, vous en connaissez peut-être déjà une partie puisqu’ils sont ceux qui vous font vivre un Japon photogénique, vibrant et authentique depuis plus de 10 ans maintenant.

Egalement, GokanMag fait appel à quelques intervenants extérieurs, notamment des illustrateurs, et des spécialistes sur certains sujets bien particuliers, comme le washi par exemple.

Chaque nouvelle édition se focalise, tous les 3-4 mois, sur une ville ou une préfecture (il n’y a pas de numéro à proprement parler). L’idée est notamment de s’intéresser à des régions plus méconnues des touristes occidentaux. Donc en dehors des 3 incontournables mastodontes que sont Tokyo, Kyoto et Osaka. Ceci dit, il n’est toutefois pas exclu d’y consacrer un numéro dans le futur. Il sera toujours possible d’y faire de nouvelles découvertes, même pour ceux qui pensent déjà bien les connaître !

Première Edition : Gokan Izumo

L’aventure GokanMag commence dans la ville d’Izumo, dans la préfecture de Shimane, et berceau de bon nombres de légendes japonaises ! Un point de départ tout assez logique pour démarrer un nouveau magazine sur le Japon !

Une cérémonie mystique d’accueil des esprits, des ateliers de création, un petit village au bord de mer, une session de méditation zazen en monastère, un festival de démons en pleine campagne, etc… Les reportages effectués couvrent donc un large éventail de thèmes !

Ce sont aussi des saveurs particulières comme la sauce soja ou les nouilles sobas. Et bien sûr des rencontres avec des gens passionnés et passionnants, qu’ils soient hommes de foi, pêcheurs, artistes, artisans, producteurs, etc… Ils sont les rouages essentiels d’une culture à préserver, d’une économie à faire tourner, d’une communauté à faire survivre, de compétences à transmettre et d’une histoire séculaire à ne surtout jamais oublier.

J’ai le plaisir d’avoir pu couvrir certains sujets là-bas, et c’est donc une partie de mon travail qui se retrouve « immortalisé » dans ce magazine. C’est une satisfaction non dissimulée de voir ses photographies et textes publiés, et bien sûr d’avoir son nom couché sur le papier ! J’ai toujours eu l’idée de faire des tirages et/ou de publier un livre photo, c’est en quelque sorte un premier pas dans cette direction, même si ce serait sans doute assez différent. Retrouvez également mon article sur Izumo !

Deuxième Edition : Gokan Ehime

L’exploration se poursuit maintenant dans la préfecture d’Ehime, entre les châteaux et autres sites historiques préservées, la nature abondante et ses paysages chatoyants, à parcourir à vélo, ou à pieds !

Car Ehime c’est aussi le Japon de la spiritualité ! En étant partiellement le théâtre du plus important pèlerinage bouddhiste du pays ! Il y a également un festival nocturne qui m’intriguait particulièrement !

Je m’étais déjà rendu à Matsuyama il y a 6 ans mais je n’avais fait qu’effleurer la région, et à défaut de pouvoir y retourner personnellement pour le moment, je me suis quelque peu rattrapé avec cette édition !

Troisieme edition : Gokan Fukushima

10 ans avec la catastrophe qui a tristement rendue célèbre cette préfecture, l’équipe est allé braver la neige et le froid pour vous ramener une autre image de cette région, la 3ème plus grande du pays. Presque 2 millions de personnes vivent ici, et peut-être que c’est le moment de casser les craintes et les aprioris à son sujet. Le temps ne s’y est pas arrêté !

Des histoires de samouraïs, de l’artisanat, de la technologie, des loisirs ou encore de somptueux paysages, Fukushima regorge de trésors à découvrir dans le nouveau GokanMag ! Parution en Mars 2021 !

Soutenir Gokan Mag

GokanMag est un magazine indépendant, sans publicités, au contenu original et entièrement créé au Japon. Principalement par notre équipe bien sûr, mais aussi par l’aide de quelques intervenants extérieurs pour partager avec nous d’autres expériences, et aussi pour illustrer en dessin certains aspects d’une manière fraiche et originale.

La production d’un numéro passe par de nombreuses phases avant de pouvoir atterrir chez le lecteur. De la partie voyages et reportages, à la rédaction et l’édition du contenu, puis par la mise en page, l’étalonnage et l’impression, pour enfin terminer par la phase emballage, étiquetage et envoi… Les coûts s’accumulent et c’est pourquoi la première édition sur Izumo avait été rendu possible grâce à votre soutien lors de la campagne de financement participatif. Merci à vous 🙂

Désormais, GokanMag doit trouver son équilibre pour perdurer. Bien entendu, la meilleure façon de soutenir le projet est de vous procurer le magazine en version physique, directement sur le site de GokanMag. Une version digitale est également proposée à petit prix.

Egalement, le site de GokanMag propose des abonnements pour les trois éditions à paraitre en 2021, Fukushima en mars, et deux autres en juin et octobre. Versions physiques premium et digitales, frais de ports offerts, et remise de prix, l’offre à des arguments pour séduire.

Et bien sûr vous pouvez aussi partager le projet autour de vous ! Car les amoureux du Japon se comptent en centaines de milliers en France, Belgique, Suisse et autres pays francophones (des versions anglaises sont à l’étude). Cela pourrait bien intéresser des gens autour de vous. Les recommandations personnelles sont également très précieuses.

Les différentes éditions disponibles

Gokan Izumo et Gokan Ehime sont disponibles en version physique premium, ainsi qu’en version digitale. Mais aussi en offre couplée avec les deux numéros.

Gokan Fukushima est disponible en version physique premium et en version digitale. Mais aussi inclus dans l’offre d’abonnement à GokanMag 2021, avec les deux autres éditions qui suivront en juin et octobre 2021.

Sachez enfin qu’il existe une version dite « Light » intitulée Diamond Road, gratuite, en digital, pour vous faire un début d’idée sur le magazine !

Plus
Close
Close