Compression ferroviaire

Olympus EM-1 Mark II + Zuiko 40-150mm f2.8 + TC1.4

J’aime beaucoup avoir un téléobjectif (un gros zoom dirons certains), cela permet de voir et de photographier loin bien sûr mais j’adore surtout la compression des plans que cela apporte. Une rue avec plein d’enseignes, des immeubles, la foule, etc… tout parait être sur le même plan et cela ajoute un coté un peu bordélique à l’ensemble. Quelque chose de très différent de la vision humaine et c’est justement ça qui est cool 😉

Ici il est question de train comme vous pouvez le voir, un thème qui passionne les japonais. Et en tant qu’amoureux de la photographie et du Japon, cela me prend de temps en temps de capturer quelques clichés du genre. Un bon coup de zoom, trois trains qui passent au même moment, et cela donne cette photo où celui du milieu se retrouve compressé au milieu des deux autres, ainsi que parmi les autres plans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *