Le canal de Dotonbori et son célèbre Glicoman

Quartier le plus animé de la ville, Dotonbori est aussi l’une des principales destinations touristiques d’Osaka. Le canal et ses énormes enseignes lumineuses, dont la plus célèbre est le Glicoman, en sont les symboles les plus évidents.

S’il y a bien un quartier qui bouge à Osaka, c’est bien Dotonbori. C’est là où la jeunesse japonaise de la région se retrouve généralement pour sortir le soir, manger et faire la fête. Et le point de rendez-vous et de curiosité principal est le canal qui longe la rue principale. C’est sur le pont Ebisubashi, sous l’enseigne du Glicoman que l’on se réunit généralement. Au même titre que la statue d’Hachiko à Tokyo, ou le grand magasin Takashimaya à Kyoto, c’est l’un des endroits les plus simples pour se retrouver, vu la foule importante qui se retrouve ici chaque soir, et encore plus le week-end. Et évidemment, cela commence presque toujours par une photo de groupe ou de couple, prise avec le Glicoman en fond de toile.

De passage dans le Kansai et devant la tonne de lieux à visiter à Kyoto notamment, vous hésitez peut-être à venir à Osaka. Votre temps est limité et ce n’est pas les 2 petites pages que votre guide lui consacre qui vous incite à l’inclure au programme. Pourtant vous auriez tort de ne pas lui accorder sa chance. Venir à Osaka, c’est voir un autre visage du Japon, à seulement 50 kms et 30 minutes de Kyoto en train.

Le Château d’Osaka et son musée, l’aquarium Kaiyukan, le Sky Building d’Umeda et son jardin suspendu avec vue a 360° sur la ville, le quartier typique de Shinsekai, la tour Abeno Harukas, le centre commercial Nanba Parks, Universal Studios Japan, le musée des nouilles instantanées Nissin, le quartier « otaku » de Den Den Town, j’en passe et des meilleures ! Vous avez vraiment le choix des activités ! Toujours est-il que terminer votre journée à Dotonbori est un excellent choix car c’est véritablement le soir que le quartier prend tout son intérêt, une fois que toutes les enseignes sont allumées et que tout le monde est dans la rue. Vous ressentirez l’atmosphère unique de ce lieu, que vous ne retrouverez nul part ailleurs au Japon.

Le Glicoman, l’autre symbole d’Osaka

Évoqué précédemment, le Château d’Osaka est probablement le symbole le plus associé à cette ville, surtout pour un touriste étranger. Le Glicoman est une autre figure de la surnommée « petite sœur de Tokyo ».

Glico, vous connaissez ? Cette marque de confiserie connue dans toute l’Asie pour la confection de petits bâtonnets recouverts de chocolat, les fameux Pocky. Ça ne vous dit toujours rien ? Et si je vous dit Mikado ? Ah là, ca vous parle non ? Et oui, c’est sous ce nom que sont distribués les Pocky en Europe, la recette star

Depuis 1922 et la création de Glico, c’est ce coureur victorieux qui représente la marque, et qui sera ainsi surnommé le Glicoman, car il était dit qu’un caramel de la firme apportait suffisamment d’énergie pour courir 300 mètres. De là est né le slogan « 300 mètres avec une bouchée » (en japonais 一粒300メートル, hitotsubu 300 meetoru). C’est alors en 1933 que cette gigantesque publicité de 33 mètres de haut, faite de tubes néons, est installée à Dotonbori. Il deviendra alors l’une des attractions de la ville. L’entreprise ayant été fondée à Osaka et fort de son succès, c’est tout logiquement que son représentant en est devenu un symbole.

Le Glicoman tel qu’on peut le voir aujourd’hui date de 1998, et il est à noter qu’il subira une cure de jouvence en octobre de cette année, avec notamment le remplacement de ses tubes néons vieillissants par un éclairage LED.

Comme d’habitude, je vous laisse avec la traditionnelle galerie et une petite vidéo d’ambiance, en espérant que cet article vous a donné envie de passer à Osaka et d’aller saluer le Glicoman ! Enfin, n’hésitez pas à partager l’article et le site sur les réseaux sociaux pour soutenir et faire connaitre Suteki à vos amis qui aiment le Japon !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *