Amanogawa : La légende de la Voie lactée

A l’occasion de Tanabata (七夕), la fête des étoiles qui a lieu le 7ème jour du 7ème mois au Japon comme dans beaucoup d’autres pays d’Asie, se tenait à la tombée de la nuit un spectacle de lumières, intitulé Amanogawa Densetsu (天の川伝説), la légende de la Voie Lactée, sur la rivière Okawa à Osaka.

Tanabata c’est l’occasion (et les japonais n’en manquent pas) de faire un voeu, que l’on va écrire sur un papier (tanzaku 短冊), puis l’accrocher à une pousse de bambou décorée de divers artifices pour qu’il se réalise. Le lendemain, ce bambou est soit jeté au fleuve, soit brûlé.

A la nuit tombée de Tanabata, il est dit qu’il est possible d’apercevoir la Voie lactée dans le ciel. C’est donc aussi une journée particulièrement attendue par les amateurs d’astronomie. Mais comme le 7 juillet tombe en pleine saison des pluies, le ciel est quasiment toujours couvert, et les étoiles sont alors invisibles. C’est peut-être pour cela que le spectacle d’Amanogawa a été créé…

Le reflet de la Voie Lactée

Des centaines de petites boules bleues équipées d’une LED sont jetées sur la rivière Okawa, au niveau du Parc Minami-Temma, et s’illuminent une fois partiellement immergées. Elles incarnent alors la Voie lactée qui se reflète à la surface de l’eau, offrant alors d’une certaine façon aux spectateurs ce qui n’est pas possible de voir dans le ciel.

Pour le détail, les boules sont ensuite récupérées en aval grâce à des bateaux, qui remontent la rivière pour les relancer en amont. Les embarcations étant elles aussi illuminées, elles faisaient finalement aussi parti du spectacle.

 Il était également possible d’embarquer dans l’un des bateaux pour faire une ballade sur la rivière, mais moyennant finances bien entendu. Personnellement, je suis resté sur la terre ferme pour contempler ce jeux de lumières depuis l’un des ponts et depuis le Parc Minami-Temma adjacent.

 

A noter également que s’il est possible de prendre des photos depuis les 2 ponts qui encadraient cet évènement, que les spectateurs en étaient très régulièrement chassés, car ce sont des voies piétonnes, mais aussi des voies de circulation automobile. De ce fait, si trop de monde s’y accumulait, cela pourrait devenir dangereux. Sur le principe, c’est compréhensible, mais j’ai trouvé qu’ils étaient un peu trop pressant…

Enfin, sachez que c’est un spectacle très éphémère puisqu’il n’a lieu que le 7 juillet au soir, et qu’il ne dure que deux heures environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *