Qui suis-je ?

Bonjour à tous !

Je suis Geoffrey, l’auteur de ce blog. Histoire de briser un peu la glace, je vais me présenter et vous raconter mon parcours !

J’ai 32 ans et je vis au Japon depuis le printemps 2013. Je fais partie de cette génération de trentenaires qui a baigné dans la culture japonaise durant son enfance. Durant cette époque, la plupart des dessins animés diffusées étaient des mangas et la majorité des jeux vidéos étaient japonais. Pour autant ce n’est pas ça qui a développé mon intérêt pour le Japon. L’accès à l’information était plus limité et c’est juste que c’est ce que j’avais de disponible à ce moment là, et ça me plaisait. Le fait que ce soit japonais, on en avait pas forcément conscience, ou alors on s’en fichait. Dans mon cas c’est bien plus tard que j’ai réalisé que tout ce que j’avais aimé durant mon enfance provenait de là-bas, et du coup j’ai commencé à m’intéresser au pays. Mais je n’ai réellement songé à y venir que vers mes 23 ans, quand j’ai eu quelques économies devant moi…

Je finis par poser les pieds au Japon pour la première fois en septembre 2009 avec l’idée de profiter essentiellement de Tokyo pendant un mois (mal informé, je ne me suis pas penché sur d’autres destinations). Même si ce n’était pas le seul aspect qui m’intéressait et que j’avais soif de découvertes, il faut bien avouer que c’est le côté culture populaire qui m’a fait venir la première fois, comme beaucoup de gens de ma génération. Mais j’ai appris très vite à regarder plus loin car le Japon, c’est évidemment bien plus que ca ! A la fin de ce séjour, je suis tombé sous le charme du pays et à peine revenu en France que je savais déjà que j’y retournerai.

Le nouveau projet est rapidement sur les rails et il n’est plus question de faire uniquement un autre séjour touristique, mais de passer une période d’un an sur place, pour bien en profiter. Dans ce genre de cas, on pense tout de suite au visa Vacances-Travail et c’est exactement ce que je voulais faire, jusqu’à ce que je me dise qu’il serait dommage de venir sans (bien) parler la langue. J’ai donc décidé d’investir plus, de faire une école de japonais et de venir en visa étudiant (en gardant ainsi la possibilité d’un visa vacances-travail).

Après quatre ans d’économies, le rêve prend enfin forme et je pose mes valises à Kyoto, afin d’expérimenter la vie au Japon. Le but n’ayant jamais été de vivre ici définitivement, dans mon esprit je devais rentrer à la fin de cette année. Le destin (?) en a décidé autrement car très vite, j’ai rencontré celle qui allait devenir ma femme quelques temps plus tard. Et oui, tout ce récit pour avoir la même histoire de l’expatrié qui épouse une autochtone, ha ha !

Aujourd’hui, je suis même père de famille (ce blog n’en parlera pas, ne vous inquiétez pas) et ma vie s’inscrit désormais ici. Je me suis intégré, j’ai beaucoup appris sur le pays et je compte bien vous partager un peu de tout cela ici afin de vous donner envie d’y venir un jour !

Sur ce, j’espère que ce modeste blog vous plaira ! Bonne visite !