Matériel

Pour les curieux, voici le matériel photo/vidéo que j’utilises en ce moment !

Boitiers

Panasonic Lumix GX85 (2016)

C’est mon boitier principal à l’heure actuelle. Doté d’un capteur Micro 4/3 de 16Mpx, il est petit, léger et l’absence de filtre anti-aliasing lui permet de délivrer une image très détaillée. Mais je l’ai notamment choisi pour son capteur stabilisé 5 axes qui permet de filmer en vidéo 4K stabilisée, mais surtout de stabiliser n’importe quel objectif qui ne l’est normalement pas.

Donc si l’on associe ce boitier avec un objectif à grande ouverture (comme le Leica 12mm F1.4), on obtient une combinaison assez redoutable la nuit ! C’est ma solution « low light » quand il n’est pas possible d’utiliser un trépied, lors des ouvertures nocturnes de temples notamment. Ainsi je suis la plupart du temps à 800 ou 1600 iso la nuit, rarement plus.

C’est le 12-35mm F2.8 qui sera équipé une bonne partie du temps pour sa grande polyvalence, que je sois en configuration 1 ou 2 boitiers. Et si j’ai besoin d’un autre objectif, je le monterai sur ce boitier principalement.

Panasonic Lumix GH4 (2014)

 J’avais initialement acheté ce boitier pour ses capacités en vidéo 4K car c’était la référence à l’époque. Depuis la technologie a progressée et j’ai donc fait l’achat du GX85 (ci-dessus) car bien que plus petit et d’une gamme inférieure, le fait d’être sorti deux ans après lui permet de surpasser ce GH4 en qualité d’image (précision, sensibilité, …) et en efficacité (stabilisation).

Doté lui aussi d’un capteur Micro 4/3 de 16Mpx, il utilise donc évidemment les mêmes objectifs et se transforme en parfait complément lorsque je sors avec deux boitiers. Le but ? Perdre beaucoup moins de temps à changer d’objectifs et être beaucoup plus efficace. C’est aussi plus plaisant de ne pas changer toutes les trois secondes :p Il est également tropicalisé (contrairement au GX85), donc il est plus rassurant de prendre celui-ci en cas d’intempéries.

C’est le 35-100mm F2.8 qui sera équipé 99% du temps quand je sors avec deux boitiers.

Objectifs

Lumix X 12-35mm F2.8

Equivalent au fameux 24-70mm F2.8 pour un appareil plein format, c’est la lentille polyvalente et lumineuse qui équipe mon appareil principal une bonne partie du temps. Pour du grand angle et un peu de détails, c’est un objectif très efficace avec un bon piqué (impression de netteté).

Lumix X 35-100mm F2.8

Equivalent au fameux 70-200mm F2.8 pour un appareil plein format, c’est la lentille polyvalente et lumineuse qui équipe mon appareil secondaire une bonne partie du temps. Pour les longues focales, les photos de détails et du portrait, c’est idéal d’autant plus qu’il possède un très bon piqué lui aussi.

Lumix X 45-175mm F4.0-5.6

Equivalent à un 90-350mm pour un appareil plein format, c’est idéal pour voir très loin quand le 35-100mm est trop court. Le piqué est correct mais c’est surtout le poids, l’encombrement et les focales disponibles qui sont intéressants sur cet objectif.

Lumix G 100-300mm F4-5.6

Equivalent à un 200-600mm pour un appareil plein format, c’est le zoom plutôt compact qui me permet de voir très loin pour capturer les détails lointains ou pour des points de vue plus compressés, plus originaux.

Lumix G 12-32mm F3.5-5.6

Equivalent à un 24-64mm pour un appareil plein format, c’est tout simplement l’objectif livré en kit avec le GX85. Ses performances sont plus qu’honnêtes et il me permet d’avoir une solution très légère quand je n’ai pas envie de m’alourdir ou quand je n’ai pas de besoins spécifiques.

Leica 12mm F1.4

Equivalent à un 24mm pour un appareil plein format, c’est l’objectif idéal pour les photos de paysages nocturnes. Très bon piqué, il produit de superbes étoiles dans les lumières quand on ferme l’ouverture. Associé à la stabilisation du GX85 c’est vraiment le top quand on manque de lumière et que l’on doit se passer de trépied.

Voigtlander 17,5mm F0.95

Equivalent à un 35mm pour un appareil plein format, c’est tout simplement l’un des meilleurs objectifs que j’ai pu avoir entre les mains jusqu’à maintenant. Le piqué est démentiel et l’image regorge de détails. L’ouverture à 0.95 permet des bokeh (flou d’arrière-plan) très prononcés, contre une perte notable de piqué. Par contre, il produit également de superbes étoiles dans les lumières quand on ferme l’objectif, et ce dès F1.4 ! Les étoiles deviennent top au delà de F2. Une autre solution low light sans trépied.

Olympus M.Zuiko 60mm F2.8 macro

Equivalent à un 120mm pour un appareil plein format, c’est surement le meilleur objectif macro de la gamme. Petit, léger, excellent piqué, il possède même un limiteur de focus pour éviter que la mise au point n’aille mouliner à l’infini quand on cherche à faire de la macro.

 

 

Voilà tout ! Par le passé, j’ai également possédé un Canon 5D Mark III et un Fujifilm X-T10, mais que j’ai revendus depuis. Certains photos sur ce site ont donc pu avoir été prises avec l’un de ces appareils.