Sayonara 2014 ! Une année sous le signe du changement

Voilà, l’année 2014 s’achève déjà et elle aura été riche en évènements. Entre la découverte d’une nouvelle passion, la création du site et mon mariage, ma vie aura définitivement pris une autre tournure, que je n’aurai jamais imaginée avant.

Découverte de la photographie

Au départ, lors de mon premier voyage en 2009, ainsi qu’en 2013 lorsque je suis revenu au Japon, je me contentais de faire des photos à la volée avec mon petit compact, en bon touriste. J’étais plus préoccupé par le fait de réaliser des vidéos que des photos. Puis un jour, j’ai eu entre les mains un appareil qui a provoqué un déclic chez moi. Depuis ce moment, j’ai cessé des faire de simples photos pour faire de LA photographie. Non, je ne prétend pas faire de l’art, loin de moi cette pensée, mais juste qu’aujourd’hui, je réfléchis beaucoup plus à ce que je fais, à ce que je veux capturer et transmettre. J’ai acquis des compétences qui font de moi un photographe (amateur), alors qu’auparavant, je n’étais encore qu’un touriste qui immortalisait simplement quelques souvenirs…

Séjour récupérateur en France

Après une année au Japon, loin des miens, il était temps de rentrer au bercail. Certes, vivre au Japon est un rêve pour beaucoup et je ne me plains évidemment pas de le faire, mais beaucoup sous-estiment le fait d’être séparé de sa famille et de ses amis… moi le premier… Je pensais pouvoir quitter la France et tout laisser derrière moi facilement mais, même si je n’en souffre pas directement, j’avoue que toutes ces personnes me manquent. Alors quand ma compagne et moi avons décidé de rentrer en France pour un mois, j’étais super impatient ! A part une nouvelle mésaventure avec la SNCF, tout s’était très bien passé, et le séjour fut une réussite, très récupérateur.

Création de Suteki

La création de Suteki rejoint directement la découverte de ma passion pour la photographie. En 2009, lors de mon premier voyage, j’ai tenu un petit blog pendant un mois où je racontais mes péripéties. Pour mon retour au Japon en 2013, vu que j’avais reçu des avis positifs par rapport à ce dernier, j’ai entrepris de lui donner une suite. Malheureusement, par manque de temps, il fut rapidement abandonné. Forcément, entre des vacances et des études, il y a une grosse différence. Mon quotidien était moins palpitant et je n’étais finalement pas si motivé que ça de le tenir dans le temps…

C’est à la suite de la découverte de ma passion pour la photographie que j’ai décidé de lui consacrer un espace sur toile. Plutôt que de me restreindre à Facebook, et de saouler tout le monde, je me suis dit que la meilleure solution serait d’ouvrir un site pour exposer mes photos et mes vidéos. Après un long brainstorming sur le nom du site, le logo, et les lignes directrices, Suteki vit le jour en mai 2014. Jusqu’à maintenant, ce sont plus de 70 articles et billets, appuyés par une dizaine de vidéos et plusieurs centaines de photos qui auront ainsi vu le jour. J’aurai aimé produire beaucoup plus de contenu et lancer Suteki d’une meilleure façon, mais il est difficile de garder une motivation intacte tous les jours. Le site est jeune et peut être amélioré, et j’espère vraiment pourvoir corriger le tir en 2015 😉

Passage du Jlpt

En 2014, j’ai successivement obtenu mon JLPT, le test d’aptitude de japonais, de niveau N4 (session de décembre 2013) et N3 (session de juillet 2014) puisqu’il y a 2 sessions par an au Japon. J’ai également tenté le N2 en décembre 2014, mais comme je n’ai clairement pas atteint ce niveau encore, si je l’ai, ce sera clairement un miracle ! Donc je ne m’attends pas à être reçu !

Fin des cours

Après 18 mois d’apprentissage du japonais dans mon école, le Nihongo Center à Kyoto, j’ai décidé d’y mettre un terme car je n’avais plus l’impression d’évoluer. Non pas parce que les cours étaient mauvais bien au contraire, le plus souvent je me suis éclaté. Mais parce que ma motivation n’était plus la même et parce que je ne fournissais plus vraiment de travail personnel une fois chez moi, alors que c’est primordial à ce niveau. Au début, les cours suffisaient et ça rentrait quasiment tout seul, mais passé un certain niveau, il faut bosser par soi-même, notamment pour les kanjis et le vocabulaire.

Avoir choisi cette école était un bon choix pour moi, mais continuer aurait été comme jeter l’argent par les fenêtres pour moi puisque je n’arrive pas à mettre le nez dans les bouquins une fois les cours terminés… Ce fut malgré tout une super aventure dans laquelle je ne regrette pas de m’être engagé !

Danjiri Matsuri

En 2013, j’ai eu la chance de pouvoir participer à un matsuri grâce à un ami de ma compagne. Le Danjiri Matsuri est loin d’être aussi connu que le Gion Matsuri ou le Jidai Matsuri, mais cela reste une chance et un honneur d’avoir pu faire partie du cortège, surtout pour un étranger comme moi. On m’avait en effet invité à intégrer l’équipe qui tirait le char grâce à de longues cordes, parmi des dizaines et des dizaines de locaux. Mais c’est très dur pour le dos, et j’avais du renoncer assez vite, ne manquant pas de provoquer les (gentilles) moqueries de certains !

Cette année, j’y suis retourné mais j’ai préféré ne pas tirer le char car je savais que je n’aurai pas tenu plus longtemps, alors pour ne pas décevoir (ou qu’on se foute de moi ;p ), j’ai préféré rester en électron libre autour du cortège pour prendre mes photos, tout en étant « intégré » à l’équipage, et non pas parmi les spectateurs.

J’essaierai d’y retourner l’an prochain pour vivre ce festival encore plus de l’intérieur, et pourquoi pas essayer d’en faire un clip, ou un reportage, je ne sais pas encore…

Mariage

J’ai eu la chance de rencontrer celle qui deviendra ma femme seulement quelques semaines après mon arrivée au Japon en 2013. Un mois plus tard nous nous mettions ensemble. Et après un an et demi en couple, nous décidions de nous marier, ce que nous avons fait lors d’une cérémonie plutôt discrète. Elle a tout simplement changé ma vie… Sans elle, je serai probablement rentré en France, sans regrets, et revenu à ma vie d’avant…

Universal Studios Japan

On est ici à milles lieues de ce que l’on vient chercher et voir au Japon, et pourtant c’est pour moi un incontournable. Tout est factice et hors du temps mais la magie opère instantanément. On voyage d’un univers à un autre en quelques mètres et on a les yeux qui brillent à chaque coin de rue. Si on aime le cinéma, l’ambiance est vraiment excellente, et pour les photographes, c’est un excellent terrain de jeu !

Il y avait beaucoup de monde quand j’y suis allé (moi qui ai horreur des endroits trop peuplés), mais accompagné d’amis de mon école, c’était amusant. Et puis en bon fanboy, j’étais également surexcité rien qu’à l’idée de pouvoir faire l’attraction de Retour vers le Futur avec la DeLorean à l’entrée.

Enfin le soir, le parc s’est transformé en zombie zone (période Halloween) et là, je me suis vraiment éclaté ! Les acteurs qui jouaient les zombies étaient plutôt crédibles, le maquillage excellent, et l’ambiance au top, notamment avec les mises en scènes qui se trouvaient un peu partout. Toutes les 30 minutes, ils se mettaient à danser sur du Thriller, et même ça, c’était sympa. Bref, c’était génial !

Rencontres diverses

2013 avait déjà été une année très riche en rencontres puisque comme j’étais inscrit dans une école de langue japonaise, mes camarades de classe venaient donc d’horizons très variés ! Suède, Angleterre, Italie, Taïwan, Chine, Indonésie, Nouvelle-Zélande, USA, et j’en passe !

Ayant continué mes cours en 2014 (jusqu’en septembre), j’ai donc continué à rencontrer de nouvelles personnes par ce biais. Mais cette année aura aussi été l’occasion de rencontrer plus… de français ! Quand on s’expatrie, on a parfois tendance à vouloir se couper de la communauté française au Japon, ce qui était mon cas. Mais au final, plus les mois passent et plus certaines choses vous manquent, à commencer par le fait de vous exprimer dans votre langue maternelle ! C’est donc avec plaisir que j’ai rencontré successivement certains de ces français :

Florian, un fan du Japon qui tenait à me rencontrer lors de son voyage.

Audrey, qui a réalisé un documentaire audio sur la cuisine d’Osaka (« Osaka, la cuisine de l’Empire » à paraitre en 2015)

Angelo, qui connait Osaka comme sa poche et la fait découvrir à ses clients lors des Osaka Safari. Il a participé au docu ci-dessus en tant que traducteur/fixeur. Il tient aussi le blog photo Horizons du Japon.

Laura, vivant elle aussi à Osaka, elle réalise des vidéos sur Youtube avec son amie Fran sur leur chaine Fran et Laura : Vlogs au Japon.

Voila, 2014 a donc été une année riche pour moi, beaucoup de choses ont changé et ma vie a littéralement basculé, dans le bon sens heureusement. 2015 sera probablement aussi le théâtre de quelques changements majeurs, mais dont je préfère ne pas trop en parler pour le moment !

Je vous souhaite à tous une belle et heureuse année 2015, en espérant que vos projets personnels se concrétisent !

明けましておめでとうございます 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *